Histoire

De l’histoire

Le célèbre «Fenstergucker» (1513) de Anton Pilgram, 1460 – 1515, dans la nef centrale de la cathédrale Saint Stephan de Vienne
Le célèbre «Fenstergucker» (1513) de Anton Pilgram, 1460 – 1515, dans la nef centrale de la cathédrale Saint Stephan de Vienne

En 1882, l’écrivain français, Maria Deraismes, fut accueilli à la loge «Les Libres Penseurs», à Pecq, faubourg du Paris actuel.

Onze ans plus tard, le 4 avril 1893, Maria Deraimes et Georges Martin, franc-maçon connu, ont créé à Paris la première loge mixte.

Maria Deraismes mourut le 6 février 1894. Les tâches de l’organisation et du développement de la loge mixte ont alors été conférées à Georges Martin. Grâce à sa volonté énergique, on a réussi à dépasser les frontières entre pays, peuples, religions et cultures. Très rapidement, de nouveaux ateliers maçonniques ont été fondés dans le monde entier.

La Loge Mixte de Zurich fut fondée en 1896. Elle vécut jusqu’à la fin des années vingt. En 1963, elle reprit vie et épanouit. Depuis 1999, ISIS + OSIRIS est ainsi que six autres loges membre fondateur de la Grande Loge Mixte de Suisse GLMS / GGLS.

L’architecte et sculpteur Anton Pilgram, 1460 – 1515, dirigea, à partir de 1511 jusqu’à sa mort, l’atelier de construction de la cathédrale de Vienne. En 1513, il s’est taillé une sculpture éternelle, le célèbre «Fenstergucker», au pied de la chaire, se trouvant dans la nef centrale de la cathédrale Saint Stephan. Dans la main, le maître tient le compas, un outil typique de son art, symbole de l’amour qui irradie du centre. La marque de tailleur de pierres, la signature de l’artiste doué, se trouve dans le milieu du châssis supérieur.

Les commentaires sont fermés.