Acceuil

La franc-maçonnerie une réflexion sur l’existence

Labyrinth de Chartres
Labyrinth de Chartres

«La franc-maçonnerie a toujours existé» écrivit Gotthold Ephraïm Lessing en 1776 dans ses conversations pour des francs-maçons «Ernst und Falk». Mais qu’est-ce que c’est la franc-maçonnerie? Elle est une manière de penser et d’agir en commun, une école de vie, une tournure d’esprit. La franc-maçonnerie représente en elle-même une approche de vie qui élève tout ce qu’un être humain en quête vit dans son monde intérieur et extérieur à un autre niveau de perception plus conscient. De cette façon, il élabore pour lui-même une philosophie individuelle à l’égard de sa vie et son comportement. Son credo.

La recherche commune du sens de la vie vécue dans la franc-maçonnerie signifie une réflexion constante face aux valeurs usuelles et place la responsabilité personnelle au centre de celle-ci.

Le principe de la tolérance, tel qu’il est représenté dans la «Ringparabel» du même auteur, prend ainsi un sens universel. La franc-maçonnerie se sert des connaissances de son temps pour le développement personnel, de l’individu, et des membres de la société, du collectif. Les valeurs fondamentales de la tolérance et de l’humanité deviennent ainsi des piliers de base.

La franc-maçonnerie ne prétend en aucun cas détenir la vérité unique et ne prétend pas non plus être le meilleur chemin dans la recherche du sens de la vie. Elle est libre de tous dogmes, elle est sans enseignement imposé et n’est pas une substitution de la religion. Quelques-uns des symboles utilisés en franc-maçonnerie encouragent et soutiennent la perception individuelle du travail spirituel, remontent à l’époque des bâtisseurs de cathédrale du Moyen Age.

Vous trouverez la version allemande de «Ernst und Falk» et la «Ringparabel» sur notre site internet allemand sous Literatur.

Les commentaires sont fermés.